Une démarche environnementale responsable et durable

ROY est engagé dans une démarche environnementale responsable et durable. Nous nous fixons deux objectifs principaux dans le cadre de nos activités :
  • Préserver le milieu naturel dans lequel nous nous trouvons
  • Préserver les populations avoisinantes

Le tri sélectif des déchets

recyclage-carton

ROY pratique le tri sélectif des déchets. Nous avons trois types de déchets :

  • Les Déchets Industriels Spéciaux (DIS) (déchets souillés, liquides toxiques, produits chimiques…). Ces déchets sont traités par des filières spécifiques qui organisent leur destruction. Il n’y a donc pas d’enfouissement.
  • Les Déchets Industriels Banals (DIB), c’est-à-dire le carton, le plastique, l’acier, l’aluminium et le bois. Ces déchets sont envoyés dans des filières de recyclage pour être revalorisés dans un nouveau cycle industriel. En 2013, ROY a permis la valorisation de 317 tonnes de DIB : 212 tonnes d’aluminium, 73 tonnes d’acier, 25 tonnes de carton, 6 tonnes de plastique et 1 tonne d’inox. De plus, l’aluminium que nous utilisons est lui-même de l’aluminium recyclé. Quant à l’acier, une partie de notre approvisionnement provient de la refonte de ferraille.
  • Les Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques (DEEE) qui comprennent, dans notre cas les néons, les cartouches d’encre et les ordinateurs. A chaque nouvelle commande de néons, nous renvoyons au fournisseur nos néons usagés. Concernant nos cartouches d’encre, nous les stockons le temps d’en avoir suffisamment pour les envoyer ensuite à un prestataire qui les recycle. Quant aux ordinateurs en fin de vie, nous les expédions au prestataire à qui nous les louons. Celui-ci se charge alors de les recycler ou de les reconditionner.

Hormis les DIS, tous nos déchets sont donc revalorisés et ce localement, par des entreprises euréliennes.

Les rejets

Nous avons fortement diminué nos rejets atmosphériques en Composés Organiques Volatiles (COV). En 10 ans, nous sommes passés de 2 tonnes à 150 kg. Ce sont trois actions communes qui nous ont permis d’arriver à ce résultat :

  • Le changement de type de peintures
  • Le changement de produits. Nous utilisons au maximum les produits sans risques « connus ».
  • L’amélioration continue de nos process.

Notre activité implique évidemment des émissions de CO2. Pour compenser ces émissions, nous possédons une vaste forêt qui entoure l’usine. Les arbres absorbent du carbone principalement pendant leur phase de croissance, entre quelques dizaines et plus d’une centaine d’années. Ils le stockent ensuite toute leur vie. Par exemple, 1m3 de bois nouveau, c’est 1 tonne de CO2 en moins dans l’atmosphère.

composes-organiques-volatiles.png

Les économies d'énergie

Nous sensibilisons tous les collaborateurs aux économies d’énergie. Notre philosophie : les petits ruisseaux font les grandes rivières. Aussi, nous nous engageons sur des petits gestes au quotidien :

  • Chacun doit éteindre systématiquement les lumières lorsqu’il quitte une pièce.
  • Nous avons installé des portes automatiques qui, grâce à leur système de fermeture, permettent d’éviter les déperditions de chauffage.
  • Nous avons déjà renforcé l’isolation d’une partie de nos locaux et avons prévu de poursuivre les travaux rapidement.
  • Nos ampoules incandescentes de l’ensemble de nos extérieurs ont été remplacées par des LED.
  • Certaines chaînes de process sont alimentées par les eaux de pluie. De plus, nous avons notre propre station d’épuration en circuit fermé pour les eaux pluviales, ainsi qu’un séparateur d’hydrocarbures pour les eaux de ruissellement.

actualités
Qui sommes-nous ?
faq