Quelle norme mon portail doit-il respecter et à quoi correspond-elle ?

Un portail doit obligatoirement respecter la norme européenne EN 13241-1 qui a pour but de sécuriser les manœuvres d’ouverture et de fermeture. Les portails ROY respectent bien évidemment cette norme.

La norme EN 13241-1

Les exigences de la norme EN 13241-1 impliquent une attention particulière sur certains points dès la conception du produit et des essais qui permettront de valider le respect de la norme.

Conception

  • Effort maximal pour une manœuvre manuelle
  • Résistance mécanique : les déformations dues aux efforts et couples de manœuvres en service normal ne doivent pas perturber le fonctionnement du portail.
  • Durabilité mécanique : un entretien préconisé doit être prescrit pour assurer le nombre de cycles prévus et validé par essai de durabilité.
  • Protection contre les risques corporels (coupure, écrasement etc.) : la conception doit intégrer des protections contre ces différents risques.
  • Risque de trébuchement : les différences de hauteur de moins de 5 mm dans la zone de circulation ne sont pas considérées comme dangereuses. Dans le cas inverse, ces parties doivent être clairement visibles.
  • Risque de déraillement : le produit ne doit pas avoir de risque de déraillement lors de son fonctionnement normal ou en cas de rencontre avec un obstacle.
  • Dégagement de substances dangereuses : le produit ne doit pas dégager de substances dangereuses.
  • Protection contre l’écrasement.
  • Force de manœuvre : les portails motorisés sont soumis à un test d’effort de manœuvre.
  • Charges dues au vent : la charge est appliquée portail fermé, il n’est pas exigé que les portails puissent fonctionner sous une charge due au vent.

Essais

  • Effort de manœuvre manuelle : l’essai doit être réalisé dans les 3 positions du vantail à savoir en position fermée, médiane et ouverte. L’élément de contrôle est l’effort statique maximal nécessaire à la manœuvre dans chaque position.
  • Résistance mécanique : l’essai de déformation permanente est réalisé avec 110% de la charge maximale prévue en fonctionnement normal. Le portail ou vantail doit être ouvert et fermé 10 fois (10 cycles) à la vitesse de manœuvre définie.
  • Durabilité mécanique : le nombre de cycles est celui défini par la durée de vie utile économique définie lors de la conception multiplié par un coefficient d’essai de 1,1 permettant de compenser les conditions idéales et la durée de l’essai vis-à-vis des conditions normales d’utilisation.
  • Essai de fonctionnalité : essai de résistance mécanique ci-dessus + essai de déraillement + essai des dispositifs d’immobilisation des vantaux aux positions extrêmes + essai de l’effort de manœuvre ci-dessus + essai de vitesse et force de manœuvre automatique.
  • Composants transparents/en verre.
  • Protection contre l’écrasement : vérifier les points d’écrasement, de cisaillement ou d’entrainement créés par le tablier en usage normal et les dispositifs de protections associés.
  • Force de manœuvre : les portails motorisés sont soumis à un test d’effort de manœuvre.
  • Essai des charges dues au vent : la charge est appliquée portail fermé. Il n’est pas exigé que les portails puissent fonctionner sous une charge due au vent.

Ensuite, le fabricant se doit de rédiger une déclaration de conformité CE, qui indique notamment :

  • le nom et l’adresse du fabricant ainsi que le lieu de production
  • la description du produit (type, identification, utilisation, etc.)
  • une copie de toutes les informations qui accompagnent le marquage CE
  • les dispositions auxquelles le produit est conforme
  • les conditions particulières qui s’appliquent à l’utilisation du produit
  • les nom et adresse du ou des laboratoires notifiés
  • le nom et la qualité de la personne habilitée à signer la déclaration au nom du fabricant ou de son représentant attitré.

Pour finir, le fabricant doit apposer le marquage CE sur le produit lui-même, ou à défaut sur une étiquette, sur l’emballage ou sur les documents commerciaux d’accompagnement. Il doit inclure les éléments suivants :

  • le nom ou la marque d’identification du fabricant et son adresse déclarée
  • les deux derniers chiffres de l’année d’apposition du marquage
  • la référence à la norme européenne
  • des informations sur les caractéristiques essentielles

Voici un exemple d’un de nos marquages CE que vous pourrez retrouver sur nos produits. C’est cette indication qui vous permettra de constater vous-même du respect de la norme EN 13241-1.

marquage-CE-norme-portail

Attention, la norme ne protège pas contre les défauts de qualité. Seules les garanties proposées par votre fournisseur (distributeur et fabricant) vous protègent contre ces défauts de qualité.


Découvrez notre boutique internet : du destockage et des accessoires pour votre portail
Designez votre portail
}